Euro 2016 Groupe B – Squad Builder

Author: Pas de commentaire Share:

Après le squad builder du groupe A, voici celui du groupe B.

Euro 2016 Groupe B : Angleterre, Russie, Slovaquie, Pays de Galles

euro 2016 groupe B team

GK : Joe Hart (Angleterre/Manchester City) :

Le premier bon gardien anglais depuis pas mal de temps. Le portier des Mancuniens a sauvé son équipe à de maintes reprises cette saison, et le refera surement encore pendant l’Euro.
In game, ça donne quoi ? Un bon gardien, grand et très solide.

DD : Nathaniel Clyne (Angleterre/ Liverpool) :

L’ancien latéral de Southampton confirme les espoirs placés en lui. Il a été très bon cette saison, notamment sous les ordres de Jurgen Klopp. Finaliste de l’europa league, le jeune défenseur pourra déjà ajouter une participation à l’Euro à son palmarès.
In game, ça donne quoi ? Un très bon latéral : rapide, physique bon défenseur avec une très bonne relance. Pour pas cher en plus, c’est vraiment top.

DCD : Martin Skrtel (Slovaquie/ Liverpool) :

Aussi joueur des Reds de Liverpool, il a été moins en vue cette année. Avec seulement une quinzaine de matchs disputés cette saison, il a été utilisé quasi exclusivement comme remplaçant par son entraîneur allemand. L’Euro 2016 est l’occasion parfaite pour lui de se montrer.
In game, ça donne quoi ? Un défenseur très solide, même s’il manque un tout petit peu de vitesse.

DCG : Ashley Williams (Pays de Galles/Swansea) :

Le capitaine de la sélection galloise. Malgré le fait qu’il ne joue qu’à Swansea, qui joue le maintien, il fait partie des meilleurs à son poste en Premier League. Il sera l’un des hommes clés de son équipe pendant cet Euro.
In game, ça donne quoi ? Pareil que pour son compère de Liverpool : il a tout ce qu’on demande à un défenseur central.

DG : Danny Rose (Angleterre/Tottenham) :

Un des nombreux joueurs de Tottenham qui composent cette équipe d’Angleterre. Le latéral gauche des Spurs est une valeur sûre, en vrai comme dans le jeu.
In game, ça donne quoi ? Un peu moins physique que Clyne, mais tout aussi bon. Bon plan pour pas cher.

MDCD : Joe Allen (Pays de galles/Liverpool) :

Là encore un joueur de Liverpool. Il fait lui aussi office de cadre dans cette équipe galloise qui n’a pas énormément de joueurs évoluant dans les plus grands clubs européens.
In game, ça donne quoi ? Milieu « quelconque » pourrait-on dire : pour 400 crédits, il fait le taff sans être exceptionnel.

MDCG : Dele Alli (Angleterre/Tottenham) :

La petite pépite anglaise disputera l’Euro. Le joueur qui évoluait encore en 2ème division la saison dernière se retrouve sur la plus grande scène d’Europe cet été. Le petit protégé des supporters anglais sera-t-il capable de guider les siens jusqu’au sommet ?
In game, ça donne quoi ? Très complet ! Pas loin de faire partie du « Gullit Gang » (joueur avec 80 ou plus dans chaque catégorie statistique). Ici utilisé comme milieu défensif, il peut tout faire : défendre comme attaquer.

MC : Aaron Ramsey (Pays de Galles/Arsenal) :

Un autre milieu très complet. Le gallois, qui a récemment adapté une coupe de cheveux à la Jul, fait lui aussi partie des gros atouts du Pays de Galles. Milieu box-to-box, il participe à toutes les phases du jeu de son équipe.
In game, ça donne quoi ? Très bon dans la récupération, il est chargé de relancer vers les attaquants. Chose qu’il sait très bien faire, grâce à sa stat en passe (81).

AD : Oleg Shatov (Russie/Zenit) :

La fusée russe sur le côté. Avec son club du Zenit St-Petersbourg, il a réalisé une très bonne saison. C’est pour ça qu’il a eu droit à sa carte TOTS, et bien sûr à sa sélection pour le championnat d’Europe.
In game, ça donne quoi ? Très rapide, agile, bon en tirs et en passes, il a toutes les qualités pour s’illustrer à ce poste. On peut aussi évoquer ses 4* en gestes techniques et en mauvais pied.

BU : Artem Dzyuba (Russie/Zenit) :

Le pivot. La France a Giroud, la Russie a Dzyuba. Associé à Kokorin en attaque, il s’illustre clairement dans ce rôle-là. Lui aussi TOTS grâce à sa très bonne saison au Zenit, il sera à surveiller durant l’Euro.
In game, ça donne quoi ? Vous l’aurez compris, il faut utiliser Dzyuba en pivot. Avec son 99 en puissance et sa grande taille (1m94) il est parfait pour jouer dans ce rôle là. Ses excellentes statistiques en tir et en placement font de lui un attaquant redoutable.

AG : Raheem Sterling (Angleterre/Manchester City) :

Le Georges-Kévin Nkoudou anglais. Le jeune attaquant anglais fait parler par sa vitesse – son principal atout -, mais aussi sa technique. En difficulté à Manchester City, l’Euro est l’occasion pour lui de « se réveiller »
In game, ça donne quoi ? Très rapide, technique, mais manquant cruellement de physique. Se fait bouger très facilement.

A très bientot pour le groupe C !

Antho

@Anthony_Guttuso

Previous Article

FIFA 17 : Les nouveautés

Next Article

Euro 2016 Groupe A – Squad Builder

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire