FUT 18 – Review – Serge Gnabry IF

Author: Pas de commentaire Share:

On se retrouve aujourd’hui avec un joueur allemand de Bundesliga, un ancien Gunners, habituellement ailier gauche il évolue au poste de buteur avec sa carte inform plus qu’intéressant ! Il s’agit bel et bien de Serge Gnabry.

Combien coûte Serge Gnabry ?

Le natif de Stuttgart coûte environ 37.000 crédits lorsque j’écris cet article, mais avec les fluctuations du marché on ne sait jamais !

POINTS POSITIFS ET NÉGATIFS

Comme d’habitude nous allons commencer par l’essentiel Serge est comme Léon Bailey une véritable fusée lancé ou non, l’allemand prend tout le monde de vitesse, son 88 de vitesse et son 93 d’accélération n’y sont probablement pas pour rien. Mais une fois de plus comme Bailey le limiter à un tout droit serait un véritable sacrilège. En effet disposant de quatre étoiles en gestes techniques et d’une excellente agilité, skiller avec le joueur d’Hoffenheim est une bénédiction. Ses tirs sont vraiment aléatoires certains matchs il réussira à marquer un triplé dans des positions improbables d’autres il ratera des face à face tout fait ! Ses centres et ses passes sont vraiment top les une deux avec lui sont un vrai régal. Il récupère peu de ballon de la tête mais la précision est toujours au rendez vous.Physiquement il tient le coup sans pouvoir non plus détruire un défenseur surpuissant.stats gnabry fut 18

CONSEIL

J’utilise Gnabry en tant que buteur, même si je pense qu’en 10 il ferait parfaitement le job. Au niveau du style, je conseille lestyle sniper afin de renforcer ses points forts étant donné qu’il n’a pas de véritable point faible. N’hésitez pas à tenter des une-deux ils sont dévastateurs qu’il soit à la passe ou à la finition.bundes

CONCLUSION

Il s’agit d’une valeur sûre ce n’est pas forcément mon plus gros coup de coeur sur le jeu mais il répond globalement présent pour un prix correct !

Previous Article

FUT 18 – Blanc, Kluivert et Laudrup version Prime débarquent !

Next Article

FUT 18 : L’équipe de la semaine 23

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire