FUT 19 – Prédiction TOTW 36

Author: Geen reacties Share:

Nous voici, pour l’une des dernières TOTW de cette saison, la TOTW 36, qui sortira ce mercredi à 19h. Les champions se font peu à peu connaître aux quatre coins de l’Europe, et en cette fin d’année, c’est actuellement la TOTS premier league qui occupe les packs.

La prochaine équipe TOTS sortira ce vendredi , avec probablement la Bundesliga en vedette. Petit conseil, pensez bien à garder vos packs des récompenses rivals et FUT champions pour les ouvrir à partir de vendredi 19h. Sans plus attendre, voici la prédiction TOTW 36 de la Team FUT with Apero.

FUT 19 – Prédiction TOTW 36

TITULAIRES

BU – Aspas

Au bout d’une saison très sombre pour le Celta Vigo, c’est encore une fois de Iago Aspas qu’est venu la lumière. Alors que son équipe était menée 2-0 jusqu’à la 81e minute, l’avant-centre espagnol allait prendre les choses en main pour sortir sa formation de ce mauvais pas. Il s’offre une nouvelle fois un doublé, avec notamment un but à la 92e qui permet au Celta de s’offrir un nul inespéré.

BU – Seferovic

Benfica est allé chercher un nouveau titre ce week-end, et avec la manière, 4-1. En inscrivant deux des quatre buts, l’attaquant suisse est venu apposer sa signature au titre de champion et à une saison plus que complète de sa part. Il devrait sans surprise faire son arrivée dans cette TOTW 36.

MG – Fabián

C’était la grosse affiche de ce week-end en Italie, Naples-Inter Milan, si sur le papier tout était possible, les choses ont été bien différentes en réalité. La faute à des Napolitains déchaînés, et notamment un, Fabián. Quel plaisir de voir un joueur influencer le jeu de son équipe de cette façon. Deux buts, une passes décisives. La copie est parfaite.

MC – De Paul 

L’Argentin a une de fois plus su mettre ses partenaires dans les meilleures dispositions. Il a délivré 3 passes décisives, dont deux en l’espace de quatre minutes pour mettre son équipe sur la bonne voie. Rien que ça. Ce n’est donc pas une grosse surprise de l’avoir vu être élu MOTM à l’issue de la rencontre.

MC – Paulinho 

Les Brésiliens continuent de briller dans le championnat chinois, et cette fois-ci, ce n’est non pas Talisca qui s’en sort avec le titre de MOTM, mais son compatriote et coéquipier Paulinho. Une passe décisive et un but qui scelleront la victoire du Guangzhou Evergande, l’ex-Blaugrana en a encore sous les crampons.

MD – Di Maria 

Encore lui ? Et oui encore. Souvent critiqué pour sa nonchalance, Di Maria est tout de même dans une très bonne saison, la preuve encore samedi face à Dijon où il ne lui aura suffi que de trois minutes pour trouver le chemin des filets, avant de déposer une offrande sur la tête de Cavani deux minutes plus tard. Réaliste.

DD – Sakai 

Ah le soldat Sakaï, s’il n’est pas toujours impeccable dans son jeu, on ne peut jamais lui enlever son implication et sa motivation. Et samedi l’abnégation a été récompensée, un but, une passe décisive pour une victoire 5-2, on aura peut-être le droit à 2 Marseillais dans cette TOTW, fait assez rare pour le souligner…

DG – Alaba 

S’il a été assez discret cette saison, en raison de blessure et d’un niveau de jeu tout simplement pas à la hauteur du groupe, Alaba a su se réveiller lorsqu’il le fallait, c’est-à-dire pour le match du titre, un but et un service parfait pour Robben après un bel une-deux avec Lewandowski. L’Autrichien a fait son travail, et il l’a bien fait !

DC – Cabaco

Bien malin celui qui avait une pièce sur un bon résultat de Levante face à l’Atletico Madrid de Griezmann. Cabaco était de ceux qui y croyait, et il ne lui a fallut que 6 minutes pour mettre son équipe sur la bonne voie. Solide dans le jeu et appliqué, il a su faire taire les attaques madrilènes jusqu’en fin de match. Une belle copie rendue même si la victoire n’a pas été au rendez-vous.

DLG – Firpo

Il aura fait beaucoup de mal au Real de Zidane, d’abord en délivrant une passe décisive, mais surtout en proposant une opposition défensive d’une grande classe. Sept duels gagnés sur neufs disputés, le jeune Sévillan nous a régalé et est de loin l’un des grands artisans de cette victoire de prestige.

G- Donnarumma

Que dire encore sur le portier milanais ? La muraille italienne a encore répondu présent pour préserver ses cages et a plus que largement participé à la victoire des siens. Étrange me direz-vous, alors que celui-ci n’a réalisé que deux arrêts sur toute la rencontre… Oui mais quand l’un d’eux est un penalty à la 50e, alors que tout reste à faire, il n’y a plus rien à ajouter.
_____________________________________________________________________________________

Remplaçants

Martin Mantovani  : doublé

Aleksandr Golovin : un but et une passe décisive

Wout Weghorst : triplé et une passe décisive

Lucas Alario : triplé

Morgan Sanson : un but

Réservistes

Filip Novak : un but

Paul Bernardoni : sept arrêts

Maxwell Cornet : un but et deux passes décisives

Nils Patersen : deux buts et une passe décisive

Romain Hamouma : une passe décisive un but

Roberto Rosales : un but

Previous Article

FUT19 – Solution DCE – Giuliano TOTS

Next Article

FUT19 – Solution DCE – Townsend TOTS

Geef een reactie