Quentin « Quento » Mengual : de joueur à commentateur !

Author: Pas de commentaire Share:
quento

Si vous suivez les tounois Play Like A Legend organisés par Gfinity, vous avez du vous rendre compte qu’il y avait désormais deux équipes de commentateurs français : Psyko et Brak d’un côté et de l’autre Bruce Grannec et Quento, mieux connu sous le nom de Quentin Mengual et qui, nous pouvons le dire, « débute » dans le monde du commentateur e-sport.
Je lui ai demandé d’aborder quelques sujets avec nous pour essayer de comprendre un peu mieux le parcours de Quento et comment il en est arrivé à commenter la finale Play Like A Legend !

Le parcours de Quentin « Quento » Mengual :
Ses débuts dans l’e-Sport :

Mon arrivée dans le monde de l’eSport : fan de foot et de sport en général, j’ai le souvenir d’avoir joué à FIFA Coupe du monde 98 et FIFA 2001 sur PC, puis sur Playstation 2 en passant sur la saga Pro Evolution Soccer qui m’a donné envie de m’affronter à d’autres joueurs en ligne. Pour cela, j’ai acheté un boitier ethernet, à l’époque obligatoire pour pouvoir jouer en réseau et me voilà à la lutte avec les joueurs du monde entier sur PES 5 et son célèbre Adriano. Puis arrive la Playstation 3, la next gen de l’époque, une nouvelle époque qui a vu le changement de domination entre les jeux de football puisque PES, décevant, se voit larguer par FIFA 08. Une phase de training sur FIFA 09 et me voilà prêt sur FIFA 10 à disputer ma première Lan à 16 ans à la Fnac de Marseille pour des qualifications vers les championnats de France EASFC, expérience non concluante avec un échec total. Puis un tournant dans mon début de carrière puisqu’un ami, Danny Abdourahim pour le citer, décide lui aussi de se lancer dans la compétition FIFA et devient ainsi mon binôme d’entrainement, mon partenaire de voyage allant de Marseille à Paris, de Lyon à Bordeaux.

Son palmarès :

Les résultats ne se font pas attendre puisque Danny obtient sa qualification pour la finale française de la FIFA INTERACTIVE WORLD CUP dès sa première Lan marseillaise, alors que je me qualifie pour les championnats de France EASFC en ligne sur FIFA10, mais m’estimant trop faible pour un résultat, j’ai décidé de ne pas jouer cette compétition. Puis arrive FIFA 11, 12 et 13 qui ont marqué une évolution progressive dans mon niveau de jeu puisque j’ai obtenu ma qualification pour les championnats de France EASFC sur ces trois opus. Au final, ce seront plusieurs tournois remportés dans diverses compétitions, en EASFC à Lyon, à Aix en Provence et de nombreuses participations à des finales au stade avec deux finales au Stade Vélodrome, soldées par une victoire et un double forfait puisque je devais jouer contre Danny et nous sommes arrivés en retard, quatre finales au Stade Gerland pour trois victoires, un titre de Champion de Lyon obtenu durant trois années, une place de numéro 4 à The Race (système de classement sur l’année) sur FIFA 12 puis de numéro 2 sur FIFA 13, sans oublier un top 3 à la finale française qualificative pour les championnats du monde de la FIFA Interactive World Cup.

quento palmarès

Son retrait de la compétition :

Après avoir pris beaucoup de plaisir à travers mes voyages, mes victoires mais surtout mes rencontres avec certains organisateurs ou joueurs, l’édition FIFA 14 a marqué un changement dans le gameplay qui m’a été défavorable : le jeu ne me convenant plus, l’envie de s’entrainer n’est plus et les défaites s’enchainent. Le retrait de la compétition est en cours et se poursuit sur FIFA 15 pour finalement se confirmer sur la dernière édition.

Son entrée dans le monde des commentateurs e-sportifs :

Ami de plusieurs anciens joueurs de la communauté que j’ai pu côtoyés au fil des tournois, j’ai notamment rencontré Bruce Grannec, multiple champion du monde de jeu de football virtuel, certainement un des plus beaux palmarès au monde et son binôme Mahmoud Gassama, alias Brak, qui s’est fait connaître tout d’abord par une carrière professionnelle dans les jeux de football puis par une qualité à animer et à commenter les compétitions. Bruce se retire de la compétition et se lance avec Brak dans le monde de Youtube, épaulés par Sasha Brodowski, pour connaître une ascension fulgurante sur la scène FIFA et finalement animer la première émission de jeu vidéo à la télévision, la première émission d’e-Sport en France. Particulièrement proche de Brak, avec qui je joue et discute tous les soirs, ce dernier savait que j’avais une passion pour le commentaire, m’entendant chaque soir commenter mes actions FIFA ou League of Legends, ou même le simple fait de manger un yaourt, de faire une sauce salade, etc. C’est alors que Sasha et Brak me permettent de débuter une carrière de caster, commentateur, en étant à la baguette de la finale nationale de l’Ynov LoL Cup, une compétition étudiante sur League of Legends. Après cette première expérience, le temps fut long avant d’obtenir un nouveau contrat. Toutefois, Brak étant commentateur avec Psycko17 de la Gfinity, il m’a appelé car il avait besoin de deux commentateurs supplémentaires pour commenter la finale du championnat de monde Gfinity, à Londres. C’est alors que mon binôme s’est formé avec Bruce Grannec pour cette compétition qui s’est déroulé à merveille et m’a permis de me faire connaître au grand public français, à la scène FIFA, non plus en tant que joueur mais en tant que commentateur. Le week-end a été parfait, Londres, logé dans un hôtel 4 étoiles par les organisateurs, à côté de Stamford Bridge, le hall of fame des joueurs ayant marqué le club sur tous les murs, des rues calmes et propres, avec mes amis qui sont en plus des passionnées compétents dans leur travail, pour un championnat du monde avec le gratin mondial, il ne me restait plus qu’à prouver ma valeur. Visiblement, l’expérience a été plutôt positive tant je reçois des messages de soutien qui me font véritablement plaisir, même si je travaille pour progresser en écoutant mes performances afin de corriger certains défauts et d’être encore meilleur jour après jour. Certaines personnes me démontrent qu’on peut leur transmettre des émotions et leur permettre de vivre un moment agréable, dont ils se rappelleront, à travers une façon de commenter. C’est ce qui fait de moi un passionné ayant l’ambition de continuer à commenter de grandes compétitions, de grands évènements, qu’ils s’agissent de jeux vidéo ou de sport.

quento commentateur

Ses ambitions pour la suite :

Mes ambitions sont simples. Continuer à prendre du plaisir, à travailler avec des personnes que j’estime, des personnes compétentes et continuer à progresser. L’objectif est de commenter de plus en plus de compétitions et, pourquoi pas un jour, d’avoir la chance de commenter de gros évènements sportifs. Je suis libre et à l’écoute pour tout projet dans lequel on pourrait avoir besoin de mes services, que ce soit en matière d’animation ou de commentaire.

Ses remerciements :

Je tiens particulièrement à remercier Brak par sa gentillesse, son professionnalisme et ses qualités à ne laisser personne indifférent, que ce soit par sa personne ou ses qualités de commentateur et de m’avoir donné ma chance sur cette Gfinity Grande Finale. Également Spank, qui a été mon binôme durant cette compétition avec lequel j’ai pris beaucoup de plaisir. Je tiens également à remercier Sasha Brodowki, qui m’a permis de prouver ma valeur en tant que caster. Je voudrais surtout remercier toute les personnes qui m’ont suivi et qui ont eu une attention à mon égard, c’est ce qui me donne l’envie de continuer et de progresser. Continuez d’être au top comme ça.

Voilà j’espère que ce nouvel article sur Quento vous aura plu, n’hésitez pas à aller le follow sur Twitter @Quento30 !

Pour soutenir le site, venez LIKE notre page Facebook : FUT with Apero
Ou nous suivre sur Twitter : @The_Apero

Previous Article

TOTS Bundesliga – Team Of The Season

Next Article

TOTS BPL – Team Of The Season

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire