Test – Immortal Legacy : The Jade Cipher

Author: Pas de commentaire Share:

Le shooter FPS horrifique : Immortal Legacy – The Jade Cipher sur Playstation VR, vaut-il le coup? Nous allons voir cela dans notre test.

Immortal Legacy – Review

Nous voici aujourd’hui pour le test du jeu Immortal Legacy – The Jade Cipher, développé par les studios chinois Vivagames et initialement appelé Kill X, sorti le 17 avril 2019, exclusivement sur PlayStation VR. Il a vu le jour dans le cadre de la China Hero Project, qui a pour but d’aider les studios indépendants à se faire connaître.

Pour commencer, voici un petit trailer du jeu, pour comprendre un peu l’histoire que nous propose.

Synopsis

La légende chinoise raconte qu’il y a très longtemps, existait une bête du nom de Ksi. Lorsque chaque année touchait à sa fin, la bête se déchaînait sur le monde, causant chaos et destruction. Mais les dieux ont transmis un secret à l’humanité, qui leur a permis de se défendre contre cette terrible créature : la bête craignait la couleur rouge, ainsi que les bruits forts. Voilà pourquoi, la dernière nuit de chaque année, nous lançons des pétards et des feux d’artifice, afin de l’effrayer.

Voici, ce que raconte la légende qui entoure l’île de Yingzhou, située au cœur du Triangle du Dragon, qui sera votre terrain de jeu. Dans cette aventure vous incarnerez l’ancien soldat, Tyre, dont la mort de sa mère a un lien avec le mystère qui entoure cette île. Vous devrez faire face à des mercenaires et divers monstres, voici un peu à quoi vous attendre.

Le jeu en lui-même

L’histoire commence une fois le crash de votre hélicoptère, où vous vous réveillerez emprisonné par des mercenaires venues en quête d’un trésor, une fois libéré vous devrez survivre et trouver les mystères qui entourent cette île et de mettre la main sur une relique de jade. Pour ceci, vous aurez tout au long de l’histoire des documents qui vous aideront à découvrir la vérité, vous trouverez également différentes armes qui sont assez basiques et pas d’améliorations possibles.

Au début, le jeu semble mou et on s’ennuierait presque à tuer les mercenaires, mais une fois que l’on s’engouffre dans les tunnels souterrains, c’est là pour moi que l’aventure commence, que l’angoisse monte et que le jeu d’horreur débute réellement. Imaginez-vous un instant être dans un labyrinthe de vieux tunnels sous terre avec des monstres et sans savoir vraiment ce qu’il s’y passe. Pas très rassurant tout cela.

Chaque fin de niveau se conclue par un boss. J’avoue l’action en VR est vraiment prenante, les graphismes sont présents, dommage que la bande son ne soit pas un peu plus riche.

Les paysages se résument en début de partie à des côtes rocheuses, une jungle et des grottes puis ce sont les tunnels sous terre. Assez sombre, mais rien de tel pour un effet de surprise lorsque vous verrez les premières créatures.

Gameplay

C’est vrai que la prise en main est un peu compliquée au début, le temps de prendre ses marques.

Les déplacements se font en direct et non en téléportation. Une pression sur le bouton principal permet d’avancer, appuyez sur chaque bouton principal des deux PS Moves et vous pourrez courir. Pour tourner, il faudra vous orienter dans la direction voulue ou appuyer sur les boutons des PS move .
Comme d’habitude, les gâchettes servent à tirer ou relâcher un couteau,grenade ou arme. Pas de bouton pour recharger, il vous suffit de secouer le PS .

Je vous conseille d’activer l’option d’aide à la visée et de désactiver la rotation fluide. Mais également de bien gérer votre stockage d’armes et vos munitions qui seront assez rares au début.

Les scènes de combat sont assez dynamiques même si l’IA n’est pas forcément très bien réveillée. Il faut savoir que le jeu comporte deux niveaux de difficultés dont un facile et l’autre normal. Pour ma part, je l’ai essayé en facile, ne sachant pas trop à quoi m’attendre.

Conclusion

Pour conclure, je pense que rapport qualité/prix il en vaut le détour.

Sorti au prix de 19.99€, je trouve cela vraiment peu cher pour un jeu de shoot en VR, qui nous provoque un peu d’adrénaline de temps à autre.

C’est vrai que le jeu est difficile à prendre en main, et que l’on aurait pu apprécier d’avantages de paysages ou encore une bande son plus riche, mais l’essentiel est là pour un jeu à la première personne. Quand on a le gameplay en main, on se plonge vraiment dans l’univers et on apprécie de tirer sur tout ce qui bouge. J’ai constaté quelques petits bugs mais rien de grave, dont un qui m’avait figé le jeu, je pense que ce jeu aurait pu être mieux fini.

Je vous le conseille, si vous êtes à la recherche de frayeurs, néanmoins je vous rappelle qu’il est un peu long à commencer, mais après on est très vite plongé dans l’action et surtout dans des endroits assez sinistres.

Points positif

  • la reconnaissance des mouvements
  • ce petit côté Uncharted
  • phases de jeu variées
  • l’aide à la visée
  • gunfights nerveux et jubilatoires
  • idéal pour se faire peur
  • énigmes intelligentes
  • durée du jeu correct compté entre 6h et 7h pour le finir

Points négatifs

  • prise en main difficile
  • manque d’inspiration de l’histoire
  • soucis de calibrage
  • déplacements lents
  • long à commencer
  • niveaux de difficulté (peu élevés)
  • des bugs qui peuvent faire planter le jeu

Je lui attribue la note de 13/20.

Previous Article

FUT19 – Solution DCE – Goretzka TOTS

Next Article

FUT19 – Solution DCE – Muller Flashback

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire