TEST – V-Rally 4

Author: Pas de commentaire Share:

V-Rally 4, il n’y a pas forcément beaucoup de publicité autour de la sortie et pourtant quand j’entends V-Rally je pense directement à un jeu de mon enfance sur lequel j’ai passé un certain nombre d’heures….Le troisième épisode de cette série de jeux est sorti il y a plus de 15 ans maintenant, mais V-Rally est toujours resté dans un coin de ma tête.

Test – V-Rally 4

Pour commencer graphiquement, c’est le moteur de WRC 7 qui a été importé et personnellement je le trouve assez propre visuellement malgré le fait que je ne joue pas sur PS4 Pro.
Niveau prise en main on garde les ingrédients qui me plaisaient il y a plusieurs années, une prise en main difficile tellement les tatillonnes et qu’il faut pas mal de précision pour réussir à maitriser correctement chacun de ses véhicules….Même si cela n’est pas une simulation pure et dure ce n’est pas un jeu arcade que l’on prendra facilement en main.

Après pour ceux qui sont vraiment fans d’automobile, la possibilité d’effectuer pas mal de réglages sur sa voiture avec les épreuves ajoute un petit quelque chose en plus ! Surtout que l’on voit vraiment l’impact de ses modifications sur son véhicule.

Habituellement consacré uniquement au rallye, ce nouvel opus propose 5 disciplines différentes :
Rallye, Gymkhana, Hillclimbing , Rallye Cross et des courses de Buggy. Par contre, même si cela est appréciable il ne faudra pas oublier de noter qu’il n’y a que 4-5 environnements différents, donc cela peut paraître un peu répétitif au bout d’un moment.

Pour se consacrer au Rallye, cela reste encore une fois très agréable comme sensation, avec une gestion des dégâts assez bien réaliser et un copilote pas trop mauvais…je reprocherai peut-être sur certains circuits des virages très peu voyants et donc on est un peu perdu entre le visuel et l’indication du copilote…

Sur V-Rally 2 c’était vraiment le mode carrière qui m’avait fait passer des heures et des heures sur le jeu donc celui que j’attendais le plus sur V-Rally 4 !Au niveau de la carrière, on retrouve donc les ingrédients de V-Rally 2 qui m’avait plu avec des ingrédients assez classiques des jeux actuels…gain d’argent pour acheter d’autres voitures, amélioration de son équipe pour améliorer ses bolides, etc. Et en plus de cela, nous gardons la boîte mail, avec différents contrats nous parvenant pour atteindre certains objectifs avec des crédits en contrepartie. Ce qui rajoute un petit challenge.

À chaque épreuve, vous pourrez en plus de régler votre voiture, modifier la difficulté de l’IA et les récompenses seront proportionnelles à la difficulté choisie.

Un truc qui m’a un peu déplu ce sont les temps de chargement, en soi ils ne sont pas très longs, mais j’aurais aimé un temps de chargements un peu plus rapides.
Nous pouvons notamment noter l’ajout d’un mode en ligne, où vous pourrez vous mesurer au monde entier sur différentes épreuves. Et bien évidemment, nous avons le mode multi avec l’écran splitté pour jouer entre potes !

Points positifs :

  • 5 types d’épreuves
  • Graphiquement correcte
  • Sensation digne des anciens V-Rally

Points négatifs :

  • Peu d’environnements différents

La prise en main étant difficile cela pourrait être un point négatif, mais vu que c’est ce qui m’a plu sur les anciens Opus, je ne peux considérer cella comme un point négatif.>

Previous Article

FUT19 – Les meilleurs gardiens

Next Article

FUT19 – L’équipe de la semaine #1

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire