Test – Iron Man VR

Author: Pas de commentaire Share:
iron man vr mini

La franchise Marvel se lance dans l’exercice de la VR avec l’alter-ego de Tony Stark via un jeu Sony développé par le studio Camouflaj. Que vaut cette nouvelle expérience de réalité virtuelle sur PS VR?

Au niveau pratique, sachez que l’intégralité du titre se joue avec les PS Move. Pensez donc à bien les recharger avant de vous plonger dans l’armure d’Iron Man. Il est possible de jouer en station assise ou debout, mais cette dernière permet plus de mobilité et est donc conseillée, puisque “Iron Man VR” est conçu comme une expérience à 360°. Les écouteurs reliés au casque VR assurent également une meilleure immersion sensorielle. A noter également que le jeu est entièrement doublé en français.

L’histoire principale commence avec un prologue qui reprend les codes des films Marvel et sert de tutoriel pour les instructions de vol. Toni Stark, PDG des Industries Stark, a arrêté la production d’armement depuis qu’il a enfilé le costume d’Iron Man. Après plusieurs années, il décide cependant de passer les rennes de ses entreprises à sa fiancée, Pepper, et de ranger sa panoplie de super-héros au placard. C’est sans compter sur l’arrivée d’un nouvel ennemi mystérieux, le Fantôme, qui s’en prend au couple et aux sites des Industries Stark sur fond de vengeance.

S’ensuit une série de douze chapitres qui nous emmènent à travers le monde entier et durant lesquels votre objectif sera de contrer les plans de destruction du Fantôme. Vous serez aidé dans votre quête par deux assistants holographiques, Gunsmith et Friday, dont la rivalité sympathique pimente vos passages au QG, aka votre manoir de Malibu. Au Garage, vous pourrez interagir avec votre environnement et surtout améliorer votre armure en termes de châssis, d’énergie et de propulsion, ceci en cumulant des points de recherche. Ceux-ci s’acquièrent via la réalisation de missions principales et de défis annexes. En rejouant les chapitres, vous pourrez améliorer vos scores et bénéficier de points d’expérience supplémentaires.

Plus vous cumulez ces récompenses, et plus vous pourrez fabriquer de pièces pour vos deux armures et débloquer également différents modèles de celles-ci. Les visites au Garage sont également des occasions de rafraîchir votre mémoire sur l’armement dont dispose votre ennemi, qui est en fait constitué d’anciennes technologies Stark améliorées (drones, sentinelles aériennes, etc.), et les meilleures techniques à utiliser pour les contrer.

Vos missions vous permettront de renouer le contact avec d’anciennes connaissances, notamment Nick Fury, et de tester votre agilité lors de nombreux combats aériens, comme celui durant lequel vous devrez assurer la protection du légendaire héliporteur du SHIELD. Ces batailles dans les airs se déroulent cependant de façon un peu répétitive selon le schéma suivant : affrontement de différentes vagues d’ennemis couplé à de courtes interactions avec l’environnement.

En termes de jouabilité, la VR est très bien exploitée : comme nous l’avons dit, le jeu a été pensé comme une expérience à 360°, ce qui est parfait puisque vous incarnez un super-héros dont l’une des qualités principales est sa capacité à voler grâce au pouvoir de propulsion généré par son armure. Vous dirigez votre personnage dans les airs grâce à une combinaison des mouvements du regard et des mains, les propulseurs étant situés aux creux de celles-ci. Grâce aux gâchettes des PS Move, vous pourrez effectuer des accélérations de façon limitée. Outre les mouvements corporels, vous avez également la possibilité d’effectuer une rotation via certaines touches, ce qui deviendra une habitude à prendre pour une meilleure jouabilité. Un point bien pensé au niveau pratique est que vous serez rappelé à l’ordre si vous vous éloignez de l’aire de jeu ou s’il y a un risque de câbles emmêlés suite à vos mouvements. Enfin, vous avez également la possibilité de recalibrer la VR à tout moment, par exemple si vous passez d’une station debout à assise.

L’un des points négatifs est le temps de chargement entre les différentes scènes et missions, bien que des vignettes informatives sur l’histoire d’Iron Man ou des conseils techniques pour jouer sont prévues pour vous occuper lors de ces temps morts.

Ce n’est pas non plus par son graphisme que brille le titre, puisqu’il y a au final peu d’animations secondaires par rapport à l’intrigue principale. Cependant, les expériences de vol sont prenantes et c’est finalement avec plaisir qu’on enfile le costume d’un super-héros le temps d’un titre VR 🙂

Points positifs

  • expérience VR complète à 360°
  • incarnation d’Iron Man
  • esprit Marvel bien ancré

Points négatifs

  • répétition des mêmes schémas durant les missions principales
  • temps de chargement longs
Previous Article

FUT 20 – Solution DCE – Vote Chaleur d’été 7 juillet

Next Article

FUT 20 – Prédiction DCE Grosses Affiches du 9 juillet

Laisser un commentaire