Test : Titeuf Mega Party

Author: Pas de commentaire Share:

Fin novembre, Microid a sorti sur PS4, PC, Xbox et Nintendo Switch une version remasterisée de « Titeuf : Mega Compet' », un jeu qui fut très populaire sur sa console d’origine, la PS2. Après Blacksad, Astérix et Obélix, revoici donc un autre célèbre héros de bande dessinée mis à l’honneur en cette fin d’année 2019.  Penchons-nous maintenant sur le cas de « Titeuf: Mega Party » !

Origine

Titeuf, reconnaissable à sa mèche blonde légendaire, c’est à l’origine le perso principal d’une série de bandes dessinées commencée dans les années 90 (et oui, il sera bientôt trentenaire, tout cela ce nous rajeunit pas ^^). Celle-ci a été ensuite été adaptée en dessin animé au début des années 2000 puis en film en 2011. A travers cette franchise, on suit la vie quotidienne de Titeuf, de ses amis Manu, Hugo, Vomito et les autres, et leurs questionnements sur les mystères de la vie (l’amour, le sexe, etc.). Le talent principal de Titeuf, c’est bien de mettre les adultes dans l’embarras, également à travers ses bêtises.

Les principes jeu

La série a été également plusieurs fois adaptée en jeu vidéo (sur Game BoyColor, Game, Nintendo DS, etc.), dont entre autres le déjà mentionné « Titeuf: Mega Compet’ » sur Playstation 2, PC et Nintendo DS. Pour ceux qui ne connaîtraient pas cette version d’origine, il s’agit d’un concentré de mini-jeux et défis qui consistent à réaliser le plus de bêtises possibles dans trois environnements différents (en mode « Histoire » (année scolaire)) : la rentrée des classes, la classe de neige et la vie de quartier.

On peut jouer soit en solo contre l’intelligence artificielle, ou en local, l’un des joueurs incarnant Titeuf tandis que l’autre se mettra dans la peau de Manu. Suite à la vision d’un documentaire avec ses parents, notre héros a peur de se faire cloner, et sa stratégie pour éviter ça est la suivante : puisqu’on ne clone que les meilleurs éléments, il se doit d’accomplir le plus grand nombre possible de bêtises. Et c’est donc au(x) joueur(s) de réaliser les mini-jeux. Plus on réalise de bons résultats dans les défis, plus la jauge se remplit et plus vite on peut passer à l’épisode suivant.

Points positifs

On retrouve avec plaisir les personnages iconiques de l’univers de Titeuf : Nadia, Dumbo, Hugo, François, etc. , surtout avec le premier décor, celui de l’école et de sa cour de récré. Les défis s’enchaînent rapidement, même s’il nous a fallu un peu de temps avant de nous prendre au jeu. On a à chaque fois un « mode entraînement » possible pour comprendre la mécanique de la bêtise, avant de passer aux choses sérieuses. Enfin, l’humour « pipi caca » qui faisait le « charme » de la série éponyme est ici bien présent. Enfin, évidemment, le jeu est disponible en version française dans sa totalité.

Points négatifs

L’humour particulier de Titeuf, ça peut aussi être le bât qui blesse, puisque ce qui nous faisait rigoler il y a 20 ans a mal vieilli, et que les blagues n’ont pas été « remasterisées ». Comme le principe du jeu est l’enchaînement de mini-jeux, on peut regretter l‘absence d’une narration « palpitante », qui nous tiendrait en haleine tout au long de l’aventure. Les titres axés sur les « mini-jeux », soit on aime, soit on n’aime pas.  Il faut aussi noter quelques bugs (caméra, portage, etc.) et aucune nouveauté par rapport à la version « Mega Compet' ».

Conclusion

Si vous êtes curieux de redécouvrir l’univers de Titeuf ou de le partager avec des jeunes de votre entourage, pourquoi pas, mais si vous n’avez pas d’intérêt particulier pour cette franchise, passez votre chemin.

Previous Article

FUT 20 – Solution DCE – Sanchez FUTMAS

Next Article

FUT 20 – Solution DCE – Acuna FUTMAS

Laisser un commentaire